Groupe Apicil Groupe de protection sociale : santé, prévoyance, épargne et retraite.

Notre histoire

Le Groupe APICIL est l'un des premiers groupes français de protection sociale complémentaire. Issu de l'Association métallurgique de prévoyance (AMP) fondée à Lyon en 1938, APICIL est considéré comme le leader en région Rhône-Alpes dans les domaines de la retraite complémentaire, de la prévoyance et de la complémentaire santé.

1938 - création de l'AMP

Sous l'impulsion du patronat lyonnais de l'industrie de la métallurgie, Georges Villiers crée l'Association métallurgique de prévoyance. L'AMP avait pour but d'offrir un régime de prévoyance pour les cadres de l'industrie métallurgique qui, dans un contexte affecté par d'importantes hausses de prix, étaient confrontés à des difficultés croissantes pour protéger leur famille.

1947 - L'AMP devient APICIL

Avec la création de la Sécurité sociale à la fin de la guerre, l'AMP se transforme en un organisme interprofessionnel et devient, par une décision de l'assemblée générale en date du 3 juillet, APICIL (Association de prévoyance interprofessionnelle des cadres et ingénieurs de la région lyonnaise). A l'origine, il s'agit d'une association conforme à la loi de 1901 avant de devenir une institution de prévoyance fonctionnant dans le cadre du code de la Sécurité sociale. Elle propose, entre autres, une couverture en cas de décès ainsi que des garanties incapacité et invalidité. Elle crée aussi, cette même année, 2 structures qui contribueront à son développement :

  • La mutuelle MICILS (Mutuelle interprofessionnelle des cadres et ingénieurs de la région lyonnaise) ;
  • L'organisme de retraite CIRRSEC (Caisse interprofessionnelle de retraite Rhône-Sud-Est-Centre) qui deviendra, au début des années 90, APICIL RETRAITE, caisse de retraite complémentaire des salariés cadres (institution AGIRC).

 1949 - MICILS centre de paiement de Sécurité sociale

La mutuelle MICILS est agréée centre de paiement de Sécurité sociale. APICIL met par ailleurs en place l'option « rente-éducation » qui vise à protéger les orphelins de père ou de mère.

1956 - Création de ARCIL RETRAITE

Création de ARCIL RETRAITE, caisse de retraite des salariés non cadres (institution ARRCO).

1961 - Les premières réalisations sociales

La maison de retraite dite « Le Cercle de la Carette » est inaugurée à Caluire-et-Cuire en présence du primat des Gaules, le cardinal Gerlier, de Louis Pradel (maire de Lyon) et d'Elie Vignal (maire de Caluire-et-Cuire) ;
Edification de l'hôtel Le Faucigny à Megève destiné à recevoir les participants cadres en convalescence ;
Ouverture, toujours à Megève, de la maison d'enfants Les Marmousets dédiée aux enfants d'adhérents aux revenus modestes.

1974 - Mise en place du tiers-payant

MICILS met en place une convention de tiers-payant avec des établissements hospitaliers et des cliniques de la région lyonnaise pour la prise en charge des patients assurés en cas d'hospitalisation. Une politique de prévention santé est aussi lancée avec le concours de l'Institut Mérieux pour permettre aux retraités adhérents de pratiquer gratuitement des bilans de santé.

1975 - 400 collaborateurs

APICIL devient APICIL-ARCIL, structure qui emploie alors plus de 400 collaborateurs.

1980 - Les conséquences de la création de Renault Véhicules Industriels (RVI)

Le Groupe est en proie à quelques préoccupations suite à la fusion, en 1978, de Savigny et Berliet, deux importantes sociétés de l'industrie du transport qui se marient pour fonder Renault Véhicules Industriels (RVI). Berliet étant l'un des membres fondateurs d'APICIL-ARCIL, les conséquences se font ressentir sur le groupe de prévoyance lorsque RVI annonce qu'il abandonne les institutions CIRRSEC et ARCIL. Cependant, après de longues négociations, APICIL-ARCIL arrive à conserver la prévoyance des cadres pour les anciens de Berliet.

1982 - Modernisation et fondation de ARCIL PREVOYANCE

Après cet épisode, le Groupe arrive à rebondir et déclenche une phase de modernisation de son système de gestion. La fonction d'audit interne a d'ailleurs été, deux ans plus tôt, créée pour cela. Par ailleurs, c'est durant cette année que l'actuariat fait son apparition et qu'est fondé ARCIL PREVOYANCE, organisme de prévoyance pour les salariés non cadres auquel adhèrent, en moins de 2 ans, 2 400 entreprises.

1994 - Inauguration à Lyon

Inauguration à Lyon, en présence du ministre de la Santé de l'époque, Philippe Douste-Blazy, de la maison de retraite Les Hibiscus gérée par la Croix-Rouge française et construite grâce aux fonds débloqués par ARCIL RETRAITE et APICIL RETRAITE.

1998 - Création d'ACTIL

APICIL-ARCIL s'associe avec les groupes UPESE et IGIREL pour créer un pôle régional des institutions de retraite et de prévoyance.

Ce pôle prend le nom d'AGIRA (Association de gestion des institutions de Rhône-Alpes). APICIL-ARCIL crée cette même année ACTIL, une plateforme nationale de services de santé dédiée à la gestion du tiers payant généralisé.

2000 - Naissance d'APICIL-AGIRA

Début du processus de fusion entre APICIL-ARCIL, UPESE et IGIREL avec ainsi la naissance d'APICIL-AGIRA, l'un des premiers groupes français de protection sociale complémentaire encaissant annuellement quelque 9 milliards de francs.

2001 - Premiers contrats santé pour les particuliers

Lancement des premiers contrats de complémentaire santé pour les particuliers.

2002 - 2 nouvelles naissances

Naissance d'APICIL ASSURANCE et d'APICIL EPARGNE INVESTISSEMENT.

2003 - Lancement du concept de « Protection Sociale Durable »

Suite à la fin du processus de fusion avec UPESE et IGIREL, le Groupe APICIL-AGIRA devient le Groupe APICIL. Une nouvelle identité visuelle est ainsi instaurée. Le Groupe transforme aussi son système d'information avec la naissance du GIPS (Groupement informatique de protection sociale) et lance le concept de « Protection Sociale Durable ».

2004 - Création de la Fondation APICIL

Création de la Fondation APICIL œuvrant pour lutter contre la douleur.

2005 - Poursuite du développement national

Poursuivant son développement à l'échelle nationale, le Groupe APICIL ouvre des agences commerciales à travers la France (notamment à Bordeaux, Dijon, Montpellier et Nice). Préparant la construction de l'« usine retraite », il rejoint le Groupement national de prévoyance (GNP), union d'institutions de prévoyance paritaires « agréée par le Ministère des Affaires Sociales et de l'Emploi dont la vocation unique est la gestion des régimes professionnels de prévoyance mis en place dans le cadre des Conventions Collectives Nationales ».

2006 - Alliance

Alliance avec Sud-Ouest Mutualité.

2008 - Lancement de l'Agence en ligne APICIL

Lancement d'un nouveau site Web intégrant une agence en ligne qui permet aux internautes de souscrire directement un contrat santé de leur choix ou de simuler un devis

Alliance avec GRM

2010 - Nouvelle alliance

Alliance avec la Mutuelle Intégrance

2014 - Programme AMBITION SANTE

Le Groupe lance le programme APICIL AMBITION SANTE pour aider les entreprises a améliorer le bien-être de leurs salariés et par conséquent leur performance sociale.

2015 - Certification du Groupe

En juin 2015, APICIL est certifié ISO 9001 / EN 15838 sur l’ensemble de ses activités.

Pour en savoir plus sur le Groupe APICIL, consultez les rapports 2015 

Téléchargez les versions PDF :

Ou consultez-les en ligne :