Groupe Apicil Groupe de protection sociale : santé, prévoyance, épargne et retraite.

Décryptez vos remboursements santé

La Sécurité sociale peut prend en charge une partie de vos dépenses. Son remboursement est fixé par elle-même pour chaque type d'acte médical. Elle n'intervient que sur une partie, aussi une complémentaire santé s'impose pour couvrir le reste à charge. Décryptez vos remboursements de mutuelle.

 

BR (Base de Remboursement de la Sécurité Sociale)

Taux sur lequel la Sécurité sociale s'appuie pour effectuer ses remboursements santé.

Ainsi, une prestation remboursée à 100 % BR ne signifie pas que vous êtes remboursés de la totalité de votre dépense, mais que la part de la Sécurité Sociale est remboursée en totalité par votre mutuelle.
La Base de Remboursement peut ainsi représenter une partie très faible de votre dépense totale.

Votre mutuelle santé couvre la part des frais qui ne sont pas remboursés par le régime obligatoire de la Sécurité Sociale.

 

(Frais Réels)

Somme engagée par une personne pour ses dépenses de santé.

Sachez que les complémentaires santé, dans le cadre d'une souscription individuelle vous donnent toujours le remboursement y compris la Sécurité sociale.

Une partie de cette somme est remboursée par votre régime obligatoire (Sécurité Sociale). Une autre partie est remboursée par votre complémentaire santé, selon le niveau de vos garanties. La somme des deux remboursements (régime obligatoire et mutuelle santé) ne peut excéder les frais réels que vous avez engagés.

Etre remboursé à 100 % FR signifie que votre mutuelle complète le reste à charge après la part de la sécurité sociale de telle manière que vous soyez remboursés en totalité de votre dépense.

 

PASS (Plafond Annuel de la Sécurité Sociale)

Donnée fournie chaque année par les pouvoirs publics. Cette donnée sert de base de calcul aux cotisations sociales et autres plafonds de déduction fiscale. En 2016, son montant est de 38 616  €.

Le PMSS (Plafond Mensuel de la Sécurité Sociale) est de 3 218 € en 2016.


L'hospitalisation

Quelle est la limitation du forfait hospitalier en nombre de jours ?

Le devis mutuelle présenté inclut-il la chambre particulière, si oui, à hauteur de quel montant et pendant combien de jours ?

Il est évident que 30 € en chambre particulière n'est pas suffisant. Comme pour le forfait hospitalier, soyez très attentif au nombre de jours que vous proposent les mutuelles santé ou complémentaires santé.

L'Assurance Maladie prend en charge certains frais ; cependant, le forfait hospitalier reste à la charge de votre mutuelle. Vérifiez bien vos garanties.

 

L'assistance et les services

Sur les devis santé cette rubrique est souvent juste mentionnée, mais pourtant quelle mine d'or ! Prenez le temps de regarder cette rubrique, comme vous avez pris le temps d'étudier les devis des mutuelles ou complémentaires santé.

Vous serez surpris par tous les "plus" que l'on peut vous proposer. Découvrez tous les services de votre mutuelle APICIL.

Une bonne mutuelle, ce n'est pas qu'une liste de garanties. C'est aussi, et surtout, un ensemble de services qui peut faire la différence.

 

Le tiers payant

En général, lorsque vous consultez un professionnel de santé, vous le réglez immédiatement ; l'Assurance maladie (et votre complémentaire santé si vous en avez une) vous rembourse ensuite les frais engagés, en totalité ou en partie (après transmission de la feuille de soins).

Lorsque vous bénéficiez du tiers payant, vous êtes dispensé de régler immédiatement le professionnel de santé.

Grâce à votre couverture tiers-payant ACTIL, votre mutuelle santé APICIL transmet une prise en charge à l'établissement hospitalier pour vous éviter de lourdes avancées d'argent.

Le tiers payant vous évite d'avancer des frais de santé parfois conséquents.

 

Noémie

Un seul envoi de votre dossier à votre CPAM suffit pour vous faire rembourser si votre complémentaire santé est affiliée au système de gestion automatisé nommé NOEMIE.
Grâce à ce système automatisé, la totalité de vos remboursements santé se feront lors de l'envoi de votre dossier à votre Caisse d'Assurance Maladie (CAM). Un accord avec votre CPAM permet à votre complémentaire santé de connaître directement les remboursements à effectuer pour vous.

Les prestations complémentaires (part du remboursement de votre mutuelle) sont ainsi réglées par virement sur votre compte bancaire ou postal, selon le RIB joint à votre adhésion. Un décompte détaillé de vos remboursements vous sera envoyé par voie postale.

Si votre CPAM n'a pas d'accord avec votre complémentaire santé, il vous faudra, alors, envoyer à votre centre de gestion vos décomptes de sécurité sociale afin d'être remboursé par votre mutuelle.

 

A lire également :

Parrainez, vous avez tout à y gagner !

En parrainant vos proches ou votre réseau pro pour leurs contrats santé, gagnez des points à échanger contre de multiples cadeaux Découvrez les modalités du parrainage