Groupe Apicil Groupe de protection sociale : santé, prévoyance, épargne et retraite.
Santé au travail et performance sociale

APICIL, expert de la santé au travail

30-06-2015

La question de la santé et du bien-être au travail est au cœur des préoccupations des entreprises, mais aussi des salariés. Loin d’être un effet de mode, cet intérêt correspond à une véritable évolution sociologique.

La nécessité d’agir sur le sujet a émergé à la fin des années 2000, avec la médiatisation de suicides dans plusieurs grandes entreprises. Expert de la santé au travail, le Groupe APICIL accompagne ses clients sur cette thématique depuis plusieurs années.

L’émergence d’une problématique sociétale

Dès 2009 les premières études démontrent le lien entre santé au travail des salariés et performance de l'entreprise.

En 2010, le rapport Lachmann-Larose-Penicaud intitulé « Bien-être et efficacité au travail, 10 propositions pour améliorer la santé psychologique au travail » a démontré que si investir dans la santé au travail était d’abord une obligation sur le plan humain, ce n’était pas une charge, mais un atout pour la performance. Et les auteurs d’insister : « Parce que social, santé, organisation et management sont indissociables, nous n’avons pas souhaité entrer dans le sujet sous l’angle du seul traitement de la souffrance : pour nous, l’amélioration de la santé psychologique au travail ne doit pas se limiter à la gestion du stress professionnel. Le vrai enjeu est le bien-être des salariés et leur valorisation comme principale ressource de l’entreprise. »

L'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) a produit une étude selon laquelle un dollar investi dans la sécurité et la santé au travail (SST) rapporte 1,20 dollar de bénéfice.

Résultats corroborés par l'Association internationale de la sécurité sociale (AISS). Une étude internationale, conduite en 2010, conclut que les investissements dans la sécurité et la santé procurent des avantages directs en termes microéconomiques, avec un ratio de rendement de la prévention de 2,2.

 

L’amélioration de la santé psychologique au travail ne doit pas se limiter à la gestion du stress professionnel. Le vrai enjeu est le bien-être des salariés et leur valorisation...

 

Les obligations légales des entreprises en matière de santé au travail

Tout employeur est tenu de prendre des mesures pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs (Art. L 4121-1 du Code du Travail), dont voici les principales mesures :

  • Assurer et protéger la santé physique et mentale des travailleurs ;
  • Engager des actions de prévention, d’information, de formation, avec des moyens adaptés ;
  • Transcrire et mettre à jour dans un Document Unique les résultats de l’évaluation des risques pour la santé et la sécurité des travailleurs ;
  • Identifier et prévenir les RPS (Risques PsychoSociaux).

Certains employeurs choisissent de considérer ces actions en santé et sécurité de façon constructive, et de faire rimer performance économique avec performance sociale.

Ainsi les entreprises qui se lancent dans une démarche de santé au travail ne se contentent pas de se mettre en conformité avec l'ensemble de ces exigences légales ou règlementaires. Elles investissent pour rendre le travail attractif, et en faire une source de développement pour les personnes et l'entreprise.

 "Les deux choses les plus importantes qui n’apparaissent pas au bilan de l’entreprise : sa réputation et ses hommes." Henry Ford

Des "cercles RH" au livre blanc

Dès 2008, APICIL initie des Cercles d’échange et de partage dont l’objectif est d’échanger sur l’avenir de la protection sociale et de la santé en entreprise. Ces réflexions ont amené à se pencher sur des questions de prévention primaire, à savoir comment prévenir les risques avant même qu’ils ne se déclarent.

Un voyage d’étude au Canada entre les membres du Cercle a permis de connaître les meilleures pratiques en la matière. Les résultats de ces recherches et analyses ont été compilés dans un livre blanc qui relate les bonnes pratiques en matière de santé au travail.

 

L'expérimentation de la solution APICIL en mode laboratoire

Après le succès du livre blanc publié en 2011, APICIL passe de la théorie à la pratique afin de lutter concrètement contre le mal-être au travail en créant une solution en faveur de la santé en entreprise.

En 2012, APICIL propose à plusieurs entreprises clientes partageant les mêmes convictions sur la santé au travail, de s’engager dans cette démarche d’amélioration de la santé en entreprise.

Apave, Arkoon et Bofrost ont choisi de participer activement à cette expérience pilote avec le Groupe APICIL lui-même. 

Nous avons alors testé de 2012 à 2014, en mode pilote, deux solutions complémentaires dans ces entreprises :

(1) Art L230-2-1 du code du travail - Art. L4121-1, L4121-2, L4121-3 du nouveau Code du travail

(2) Art L4121-1 et L4121-4 du Code du travail

(3) Art L4121-1 à L4121-3

(4) Accord National Interprofessionnel du 2 juillet 2008

APICIL SERVICES PROTECTION SOCIALE ASPS Société par actions simplifiée à directoire et conseil de surveillance.RCS 453 283 103 Lyon, au capital de 37 000 euros. Siège social : 38 rue François Peissel - 69300 Caluire et Cuire. Communication non contractuelle à caractère publicitaire. 

A lire également :

L'offre APICIL AMBITION SANTE

Vous souhaitez préserver la santé et le bien-être de vos collaborateurs au travail, quelle que soit la taille de votre entreprise. Découvrez le programme APICIL AMBITION SANTE

 

dossier généralisation complémentaire santé obligatoireL'action sociale 

Un service complémentaire du Groupe APICIL pour améliorer le bien-être des salariésGroupe paritaire et mutualiste. Découvrez les actions sociales du Groupe

 

Egalement dans ce dossier Egalement dans ce dossier